Nous contacter

Parc des sports - Stade B.Amsalem
2 chaussée de Ritterhude
27100 Val de Reuil

09 86 07 39 96

Nous suivre

Category: Interview

ClubDiversInterviewVal de Reuil-AC

Interview Clément Rabreau

interview

Clément Rabreau

Clément Rabreau a 16 ans , il est en 1ère général au Lycée Marc Bloch à Val-de-reuil avec comme spécialités maths physiques et anglais.

Il aimerait devenir ingénieur dans l’automobile.

Ces passions autre que l’athlé : sortir avec ceux que j’aime, les promenades et bien sur le secteur de l’automobile !

IMG_6482

A quel âge as-tu commencé l'athlétisme et qu'est ce qui t'a donné l'envie d'en faire ?

Clément : J’ai commencé l’athlé quand j’avais 9 ans, au début pour essayer et ça m’a beaucoup plu. Je me suis fait des amis, et j’appréciais les activités.

Qu'est ce qui te motive et te plaît dans la spécialité que tu as choisi ?

Ce qui me plait dans la marche athlétique c’est le dépassement de soi, ainsi que son aspect technique qui s’apprend avec patience et entrainements.

IMG_6481
Aurélien Vandel tout à gauche

Quel est ton meilleur souvenir au Val de Reuil AC ou as-tu une anecdote à raconter?

Mon meilleure souvenir est lors des équipes athlé en minime, quand on s’encourageait tous entre nous pour rapporter des points au club. Comme sur toute les compète avec le club, de très bon souvenir.

As-tu une ou des personnalités que tu admires ou qui est "un modèle" pour toi dans l'athlétisme et pourquoi cette ou ces personnes ?

J’aime beaucoup le trio des marcheur français actuel, Kevin Campion, Gabriel Bordier et Aurélien Quinion, trois profils différents qui représentent très bien la marche française et que j’aime beaucoup.

Quels étaient tes objectifs sur cette saison hivernal et les as-tu validé ? si non qu'est ce qui as manqué ?

Mes objectifs qui étaient de récupérer mon niveau après mes 6mois d’arrêts et le titre de champion de France en Mars sont amplement remplis grâce à une bonne rééducation et récupération progressive.

Quels sont tes objectifs pour l'estivale ?

J’ai pour objectif de participer aux championnats d’Europe U18 avec l’équipe de France.

Face aux échecs, que tu peux rencontrer dans ta carrière sportive, comment les appréhendes-tu et comment les surmontes-tu ? As-tu un exemple ?

Pour moi, les échecs font parti de la carrière sportive, les blessures, la difficulté de progresser ou de récupérer son niveau, j’ai effectivement été arrêté a cause d’une opération nécessaire a ma poursuite sportive, mais l’important dans ce cas la c’est de ne pas se précipiter, de faire les choses par étapes pour favoriser la récupération et pour que ça fonctionne sur le long terme, en cas de blessure causée par le sport, comprendre et analyser la cause pour adapter les prochains évènements me semble l’idéal pour la réussite.

Quelle importance à le mental sur ta pratique ?

Le mental a une grande importance dans ma pratique et dans toute discipline, pour se dépasser soi même, et pour accepter la douleur physique de l’entrainement pour ensuite apprécier davantage les résultats.

Qu'est-ce que l'athlé t'a apporté depuis que tu as commencé ?

L’athlétisme m’a apporté de très bon souvenir, grâce aux autres athlètes avec qui je partage des stages, des compétitions, l’ambiance a toujours été génial. Et la pratique elle même de l’athlé m’a permis et me permet encore de développer ma confiance en moi.

Propos recueillis par Aurélie Delattre
21/06/2024

ClubDiversInterviewVal de Reuil-AC

Interview Aurélien Vandel

interview

Aurélien Vandel

Aurélien Vandel a 37 ans, il est engineering manager dans une start-up du secteur de la santé.

Petit il voulait être vétérinaire.

Aurélien

A quel âge as-tu commencé l'athlétisme et qu'est ce qui t'a donné l'envie d'en faire ?

Aurélien : J’ai commencé l’athlétisme à l’âge de 11 ans, après avoir pratiqué le judo. Mon oncle a remarqué que j’avais des aptitudes pour la course et, comme j’aimais courir, j’ai décidé de le suivre et de le rejoindre au RCC cross.

Qu'est ce qui te motive et te plaît dans la spécialité que tu as choisi ?

J’aime courir, que ce soit seul ou en groupe, et j’apprécie quand je commence une préparation en vue d’un objectif. Ce que je préfère, c’est lorsque nous nous rapprochons des compétitions sur piste et que les séances spécifiques s’enchaînent. Ce qui me motive, c’est d’essayer de progresser et de repousser mes limites pour atteindre le meilleur de moi-même

EEF92EB4-1A0F-41FE-A55E-4B06D79D19B2_1_105_c
Aurélien Vandel tout à gauche

Quel est ton meilleur souvenir au Val de Reuil AC ou as-tu une anecdote à raconter?

J’ai beaucoup de bons souvenirs, que ce soit en compétition ou à l’entraînement. Mais je dirais que les interclubs avec le relais 4x400m sont des supers souvenirs avec notamment le record du club en 2014 en 3’18 qui tient toujours. Personnellement je trouve que courir le relais c’est vraiment une chance, avec la tension au départ en attendant le relayeur précédent et l’ambiance électrique des 100 derniers mètres. On a déjà couru sa propre course, les jambes font mal à l’échauffement, on se demande comment on va finir, mais finalement, ça passe tout seul.

Toujours aux interclubs, un souvenir plus récent serait notre remontée en N2 l’année dernière. On revenait de très très loin avec une équipe construite dans la douleur l’année précédente, en un an on a réussi à reconstruire et restructurer le club pour aller chercher cette montée.

As-tu une ou des personnalités que tu admires ou qui est "un modèle" pour toi dans l'athlétisme et pourquoi cette ou ces personnes ?

J’ai grandi en regardant les courses de Hicham El Guerrouj et Kenenisa Bekele, qui étaient vraiment beaux à voir courir.
En tant qu’ancien coureur de 800m, je suis obligé de citer PAB et Rudisha : le premier pour sa personnalité atypique et le second pour sa domination sur la distance pendant des années.

Quels étaient tes objectifs sur cette saison hivernal et les as-tu validé ? si non qu'est ce qui as manqué ?

Pour la saison hivernale je m’étais fixé plusieurs objectifs: battre mon record sur 1500m salle, faire moins de 9′ sur 3000m salle et descendre sous les 33′ au 10km.
J’ai pu valider les 3 objectifs
en réalisant 4’05″51, 8’57″10 et 32″59 (2 fois). J’ai eu la chance d’être bien emmené par Pierre Causse pour mon 1er sub 33 sur 10km à Elbeuf qui est remonté de Clermont pour l’occasion.

Pierre Causse à gauche et Aurélien Vandel à droite

Quels sont tes objectifs pour l'estivale ?

L’objectif principal pour la saison estivale est de descendre sous les 4′ sur 1500m.

Face aux échecs, que tu peux rencontrer dans ta carrière sportive, comment les appréhendes-tu et comment les surmontes-tu ? As-tu un exemple ?

J’essaye de passer à autre chose rapidement et de me concentrer sur le prochain objectif. Et on a une team (#TeamMB) super solidaire, on peut compter les uns sur les autres pour trouver des solutions et se tirer vers le haut.

Quelle importance à le mental sur ta pratique ?

Le mental est super important en compétition pour se dépasser et aller chercher des secondes dans les derniers mètres.

Qu'est-ce que l'athlé t'a apporté depuis que tu as commencé ?

De la confiance en soi, une meilleure gestion du stress et des amis (#LCAC).

Propos recueillis par Aurélie Delattre
13/06/2024

ClubDiversInterviewVal de Reuil-AC

Interview Clara Morin

interview

Clara Morin

Clara Morin a 16 ans, elle suit des études au lycée La Hotoie à Amiens en première générale dans la section sportive (athlétisme / demi fond).

Son projet professionnel actuel est d’être pompier ou s’engager dans l’armée.

4552835F-CB22-41E2-868A-7532563DA955

A quel âge as-tu commencé l'athlétisme et qu'est ce qui t'a donné l'envie d'en faire ?

Clara : J’ai commencé l’athlétisme à 13ans. C’est mon prof de sport du collège qui m’a incité à faire de l’athlétisme car il estimait que j’avais une belle foulée . J’ai donc voulu tester et ça m’a plu.

Qu'est ce qui te motive et te plaît dans la spécialité que tu as choisi ?

J’ai choisi le demi fond car c’est une spécialité de longue distance. J’ai toujours été plus à l’aise et aussi grâce au cross !! 

Ce qui me motive est le dépassement de soi , le haut niveau et mon groupe d’entraînement.

Quel est ton meilleur souvenir au Val de Reuil AC ou as-tu une anecdote à raconter?

Quand je suis arrivée au club j’étais en minime , je n’étais donc pas encore focalisée sur une discipline ( je découvrais un peu l’athlé ), puis un vendredi, un entraîneur de demi fond m’a repéré et m’a dit que je suis faite pour ça ! Depuis je n’ai pas arrêté

Quels étaient tes objectifs sur cette saison hivernale 2023-2024 et les as-tu validé ? sinon qu'est ce qui a manqué ?

Alors les objectifs étaient de gagner les cross jusqu’aux demi finales et faire top 25 aux France . J’ai remporté les départementaux et régionaux, mais petite défaite lors des demi finales (5e) et finalement une 35e place aux championnats de France. 

Début de saison assez difficile et qui m’a « ralenti » dans la saison , mais je me suis vite ressaisi. Et ce qui a aussi manqué c’est de la rigueur.

©Aurélie Delattre

Quels sont tes objectifs pour l'estivale ?

Mon objectif de cette été est de me qualifier pour les championnats de France , je ne sais pas encore sur quelle distance, je vais un peu tout tester.

Face aux échecs, que tu peux rencontrer dans ta carrière sportive, comment les appréhendes-tu et comment les surmontes-tu ? As-tu un exemple ?

Face aux échecs je suis toujours déçue de moi au début mais me ressaisi assez vite , souvent je prend ça comme une leçon, comme sur mon cross des demi finales justement. J’en tire des conclusions et apprend de mes erreurs.

Quelle importance à le mental sur ta pratique ?

Le mental est très très important , il faut être assez fort . J’ai pu avoir des « baisses de moral» et ça s’est énormément vue sur les séances . Mais la pratique du sport peut aussi nous mettre dans une bulle et oublier ce qu’il y a autour.

Qu'est-ce que l'athlé t'a apporté depuis que tu as commencé ?

Elle m’a forgé mon mental , m’a appris plein de chose et m’a permis de faire des rencontres.

Propos recueillis par Aurélie Delattre
23/05/2024